Irlande: béatification du jésuite John Sullivan à Dublin

SullivanJohn sj 62fbc© www.jesuit.ie

La béatification de John Sullivan (1861-1933), présidée par le cardinal Angelo Amato, préfet de la Congrégation pour les causes des saints, représentant du pape François, a eu lieu le 13 mai 2017 à Dublin (Irlande).

Cette première béatification qui se déroule en Irlande a une portée œcuménique: John Sullivan a appartenu pendant 35 ans à l’Église protestante avant de devenir catholique et prêtre jésuite. Toni Witwer, postulateur de la cause de sa béatification, retrace sa vie dans les pages de L’Osservatore Romano en italien du 13 mai.

Né à Dublin le 8 mai 1861 d’un père protestant et d’une mère catholique, John est baptisé dans l’Église protestante le 15 juin 1861, selon l’usage de l’époque où les garçons recevaient la religion de leur père et les filles celle de leur mère.

En 1873, il fréquente l’école de Portora Royal à Enniskillen, en Irlande du Nord, l’une des plus éminentes de l’époque. Il entre ensuite au Trinity College de Dublin, où il se distingue au point de recevoir la médaille d’or dans les études classiques, en 1885. Il commence ensuite une spécialisation en droit et devient avocat en 1888.

Grâce à l’héritage qu’il reçoit après la mort de son père, il mène une vie très confortable, se faisant remarquer par ses vêtements à la mode et son allure élégante. Il visite l’Europe et est un cycliste passionné.

En décembre 1896, à l’âge de 35 ans, il décide de changer de vie et de passer au catholicisme. Il est accueilli dans l’église des jésuites à Londres. De retour dans sa famille à Dublin, il change les habitudes de vie, visite régulièrement les couvents et les hôpitaux, où il exprime une compassion particulière pour les personnes âgées, leur apportant du tabac ou des paquets de thé et leur lisant des livres religieux.

En septembre 1900, il décide d’entrer dans la Compagnie de Jésus. Après deux années de noviciat au Collège Saint Stanislaus à Tullamore, et les études de philosophie au Collège Stonyhurst en Angleterre, et de théologie à Milltown Park à Dublin, il est ordonné prêtre le 28 juillet 1907. Il se distingue dans la prière et dans la vie religieuse, ne se met jamais en avant et est toujours disposé à aider les autres.

Il devient enseignant au Collège Clongowes Wood à Kildare, où il passera la majeure partie de sa vie, excepté les cinq années (1919-1924) où il a été recteur de Rathfarnham Castle, la maison de formation de la Compagnie à Dublin.

Sa réputation de sainteté se diffuse rapidement dans les alentours de Clongowes. De nombreuses personnes qui ont des besoins spirituels ou des nécessités de guérison physique s’adressent au père John en demandant sa prière.

Il est toujours disponible pour les malades, les pauvres et les personnes démunies. Il prie toujours et en tout temps, passant chaque minute à sa disposition à la chapelle et se préoccupant peu des aspects matériels de la vie. Il mange la nourriture la plus simple et vit une vie de pénitence sévère.

Une vieille dame qui vivait près de Clongowes témoigna: «Le père Sullivan est très dur avec lui-même, mais il n’est jamais dur avec les autres».

Il meurt dans la vieille résidence médicale Saint Vincent, à Dublin, non loin de la maison paternelle, le 19 février 1933.

Traduction: Constance Roques pour Zenit

Plus d'information (en anglais) sur www.jesuit.ie