Choisir Banner HD 69bc9

La revue culturelle choisir

choisir16b logo f2922La revue culturelle choisir est éditée par les Jésuites de Suisse romande depuis 1959. Elle aborde des thèmes contemporains et offre une sélection d’analyses, de réflexions et d’informations rédigées par des spécialistes.

A l'origine du projet, on trouve le provincial suisse Joseph Stierli ainsi que trois autres jésuites : Jean Nicod, Raymond Bréchet et Robert Stalder. Basée d'abord à Fribourg, canton catholique, la rédaction, forte de son orientation œcuménique, a rapidement déménagé à Genève. La revue est restée fidèle aux intuitions spirituelles de ses fondateurs, désireux de doter la Suisse romande d’un média d’inspiration chrétienne. Axée sur la justice et le souci des pauvres, sur le dialogue avec le monde laïc, les autres cultures et religions, choisir est un organe de discernement et non de propagande. Son objectif est de permettre à ses lecteurs de prendre du recul par rapport aux événements et de trouver des points de repère pour se forger une opinion.

Publiée mensuellement jusqu’en juillet 2016, choisir est aujourd’hui un trimestriel qui propose deux dossiers thématiques par numéro. Son site choisir.ch a été renforcé pour devenir un organe d’actualité, avec des articles d’informations courts et immédiats, et des commentaires.

Choisir fait partie du Réseau des revues culturelles européennes et américaines publiées par la Compagnie de Jésus.


 

Extrêmes et Nature

Choisir 684 01 cbc27 L'appel des extrêmes et Le besoin de nature

Pour son trimestriel de juillet-août-septembre 2017, la revue choisir ouvre ses colonnes à l'extrême et à la nature.

EXTRÊMES
Fondamentalisme, extrémisme, radicalisme : à n’en pas douter, ces comportements s’étendent et amènent leur lot de dangers et de larmes. Pour mieux contrer cette tendance, il s’agit d’abord d’en comprendre les moteurs et les mécanismes. Ces termes ne sont pas faciles à distinguer et cette édition de choisir apporte de précieux éclaircissements. Elle montre qu’une situation extrême n’est pas bonne ou mauvaise en soi. C’est ce que l’on en fait qui est décisif.

Que l’on parle de politique ou de religion, le radicalisé a la certitude de détenir la vérité et veut l’imposer (Ana Petrache). Le plus souvent, il s’agit pour lui de répondre à l’angoisse de la mort. Le nihilisme ambiant et la perte de sens contemporain accentuent les craintes apocalyptiques et les comportements extrêmes. Ainsi le radicalisme peut tout aussi bien se manifester par la recherche du risque 0 grâce aux sciences, que par celle d’un absolu mystique via un renoncement total (Bruno Fuglistaller sj). Dans les deux cas, celui qui se radicalise se heurte à l’utopie de sa propre maîtrise sur le monde et sur lui-même.

Selon certaines recherches scientifiques, une des manières les plus efficaces de répondre aux extrémismes serait de renouer avec une culture du débat et de la rationalité (Amanda Spierings), ou encore avec le questionnement métaphysique ou philosophique (J.-L. Loubet del Bayle, Frédéric Le Blay).

Les extrêmes ne se lovant pas uniquement dans les idéologies, le thème est visité par choisir sous d’autres angles : économique (Etienne Perrot sj), neurobiologique (Etienne Koechlin), carcéral (Véronique Lecaros), littéraire (Jérôme Meizoz) et, avec humour, sportivement, par Eugène.

NATURE
La nature aussi nous a habitués à ses extrêmes (que nous tentons d’ailleurs de maîtriser !) et éveille en nous des émotions puissantes. Que ce soit sur le plan psychique (Louis Espinassous, François Berger) ou biologique (Daniel Cherix, Pierre-André Schütz), l’humain lui doit sa survie et doit donc en prendre soin. La revue, en relation avec le musée de l’Élysée de Lausanne, présente en sus un portfolio interpellant du photographe singapourien Robert Zhao Renhui, qui consacre sa carrière à l’étude de la relation de l’humanité avec la nature.

Lucienne Bittar
revue choisir

Revue choisir
SOMMAIRE
n° 684, juillet-août-septembre 2017

Éditorial
Des extrêmes à la radicalisation
par Lucienne Bittar

EXTRÊMES

Spiritualité
Piège et sens de l’ascèse
par Bruno Fuglistaller sj
Religions
La démocratisation du radicalisme
par Ana Petrach
Religions
De Malraux à Houellebecq
Le XXIe siècle est-il religieux ?
par Jean-Louis Loubet del Bayle
Société
Les conversions en prison
par Véronique Lecaros
Société
Résister à la radicalisation
par Amanda (Garcia) Spierings
Économie
Des pseudo lois de l'équilibre
par Étienne Perrot sj
Regard
Fous, mais pas cinglés
par Eugène
Sciences
Le cerveau sous pressions
Un entretien avec Etienne Kœchlin
par Céline Fossati
Philosophie
L'impossible risque 0
par Frédéric Le Blay
Lettres
Immensément
par Jérôme Meizoz

NATURE

Société
La biodiversité en parcs
Un entretien avec Daniel Cherix
par Lucienne Bittar
Société
Une aumônerie agricole. Pourquoi ?
par Pierre-André Schütz
Photographie
Quelle nature  ?
Robert Zhao Renhui
par Holly Roussell Perret-Gentil
Lettres
Le sauvage
par Louis Espinassous
Regard
De l’émerveillement
par François Berger


CULTURE

Lettres
Lettre à un jeune poète
qui n'a encore rien publié
par Gérard Joulié
Expositions
Rodin et les autres
par Geneviève Nevejan

 

LIVRES OUVERTS

lucienne-bittar0Revue culturelle
choisir

Lucienne Bittar Email Lucienne Bittar
Rédactrice en chef
18 rue Jacques-Dalphin
1227 Carouge - GE

Tel. +41 22 827 46 75

POUR S'ABONNER    DÉCOUVRIR CHOISIR

 


PLAN DE SITUATION

Agrandir la carte

échos des jésuites

Nouvelles d'ici et d'ailleurs

CouvEchoJes684 687aaChaque trimestre, la revue choisir propose des nouvelles des jésuites d'ici et d'ailleurs dans un supplément encarté. A lire également en ligne ici.

Lire la suite...

archives choisir

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 7
  • 8
  • 9
  • 10
Ecrire à la revue choisir
1000 caractères restants